Vinzel: les forages géothermiques devraient débuter en 2020

  • mars 21, 2019

«Après une longue phase papier, je suis particulièrement heureux d’apercevoir la phase terrain», se réjouit Daniel Clément, directeur d’EnergeÔ SA, la société qui pilote le projet vinzellois de géothermie de moyenne profondeur. La mise à l’enquête de l’autorisation de forage se terminait le 3 mars. Elle a suscité une seule opposition de la part d’un habitant de Vinzel qui souhaitait des compléments d’information. Ce dernier a retiré son opposition après avoir obtenu satisfaction. EnergeÔ s’attelle désormais à la préparation du cahier des charges de l’appel d’offres pour la recherche de l’entreprise de forage. Le processus sera lancé à l’échelon international. Le choix de ce prestataire devrait être fait en automne 2019. «Après avoir analysé et validé les procédés utilisés par le foreur retenu, l’autorité pourra accorder le permis de forer. Les travaux devraient débuter au cours de l’année prochaine», indique la société.

Deux systèmes de surveillance

EnergeÔ mettra en place, dès cette année et selon les standards habituels pour ce type de projet, deux systèmes de surveillance. Bien que le forage de moyenne profondeur ne soit pas de nature à induire de la sismicité, un réseau de surveillance sera implanté en collaboration avec le Service sismologique suisse. Des mesures en continu seront mises en ligne sur le site internet de ce dernier. Pour ce faire, à Vinzel, quatre sismomètres seront installés dans un rayon d’environ 10 km autour du site de forage. Le deuxième système de surveillance concerne les sources dans la région de Vinzel. «La sélection des sources et les mesures à prendre pour les surveiller ont été définies par un hydrogéologue spécialisé et approuvées par l’autorité cantonale», poursuit la société. Les deux réseaux de surveillance seront opérationnels avant les travaux de forage afin de récolter des valeurs de référence. Le projet de la société EnergeÔ devrait produire de l’eau chaude géothermale en circuit fermé dans le courant 2021-2022. «La géothermie de moyenne profondeur est une source d’énergie perçue positivement par la population», se réjouissent les partenaires de la société EnergeÔ. Elle est composée d’actionnaires régionaux – Romande Energie, Société électrique intercommunale de La Côte (SEIC), Société électrique des forces de l’Aubonne (SEFA) et Services industriels de la ville de Nyon. Tous partagent, avec la commune de Vinzel qui soutient le projet, une vision de développement durable pour la région. JOL

Partagez: Twitter/ Facebook/ Google