La moitié des habitants pourrait profiter de la chaleur naturelle

  • juin 28, 2022

Du 9 au 27 août 2021, des camions vibreurs ont parcouru une quarantaine de kilomètres dans 30 communes, majoritairement dans le district de Nyon ainsi que dans la partie sud-ouest du district de Morges, sur une surface totale d’environ 414 km2. Cette campagne de prospection des ressources géothermiques a donné des résultats très prometteurs. Après plusieurs mois d’analyse, EnergeÔ et ses partenaires annoncent l’identification de plusieurs projets potentiels sur tout le territoire de La Côte, en particulier vers Nyon.

Ces projets de géothermie de moyenne et faible profondeur seraient à même de produire de la chaleur naturelle pour plus de 50% des habitants du district de Nyon. Le territoire déterminé par le permis de recherche en surface (PRSU), délivré par Département de l’environnement et de la sécurité de l’État de Vaud, confirme son haut potentiel géothermique. Ce sont plus de dix sites qui s’avèrent propices à l’exploitation des ressources géothermiques. Sont concernés les secteurs de Nyon-Prangins, de Signy, de Rolle, d’Aubonne-Étoy, ainsi que le secteur du plateau de Bière.

Potentiel à Nyon

Partagez: Twitter/ Facebook/ Google